06h41

Publié le par Christophe Delaigue

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/Images_Produits/FR/fnac.com/ZoomPE/2/5/0/9782283026052.jpg

C'est un horaire de train. Et un roman. Un quasi huis-clos. Cécile, qui rentre sur Paris d'un week-end éprouvant chez ses parens qui vieillissent mal. Et Philippe, qui va retrouver son ami Matthieu, en train de mourir d'un cancer. Ils se retrouvent assis à côté l'un de l'autre. Le hasard. Sauf qu'il y a 27 ans ils se sont aimés et que ça a mal fini. Ils se reconnaissent mais que dire après tout ce temps ? Les images, les souvenirs reviennent, pour l'un comme pour l'autre. En eux. Mais... qu'en faire ?

Jean-Philippe Blondel qui m'avait enchanté par sn roman Et rester vivant  nous offre là des pages agréables à lire. Moins prenantes je trouve que son livre précédent. Mais un bon roman pour un dimanche après-midi sous la grissaille pour un bon petit moment de lecture. C'est pas mal vu. Une histoire qui est la relecture d'un quasi drame, par l'une et l'autre des personnages, au hasard d'une rencontre plus qu'improbable.

 

Jean-Philippe Blondel, 06h41, Buchet-Chastel, janvier 2013, 232 pages.

Publié dans Romans et récits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :