"Ne soyez pas boulebersés..."

Publié le par Christophe Delaigue

J'ai célébré ce matin les funérailles d'un vieux monsieur, pilier de la paroisse pendant longtemps, à qui l'on doit beaucoup dans les travaux de notre église de Pontcharra. J'avais célébré avec lui et ses enfants le sacrement des malades, il y a dix jours, à l'hôpital de Chambéry ; et nous l'avons accompagné aujourd'hui par ce dernier à-Dieu...

Trois textes très beaux ont été choisis par son épouse ; voilà le fruit de mes balbutiements...

« Ne soyez pas bouleversés : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi » ; les disciples sont en train de vivre l’épreuve de la séparation annoncée et ils sont tristes, comme nous ce matin, avec sans doute plein de questions en tête ! Tristes et démunis, touchés aussi par ce qui arrive et ce qui vient de leur être dit...

Et Jésus les invites à croire, c’est-à-dire à lui faire confiance ! Même si nous ne comprenons pas tout.

La suite du texte nous dit ce en quoi il faut avoir confiance : Jésus part nous préparer une place dans la maison du Père ; là où il est, là où il va, nous y serons accueillis nous aussi… C’est un mystère étonnant, c’est vrai, mais c’est promesse de vie. Peut-être que nous ne comprenons pas comment cela va se faire ou comment c’est possible… Mais nous somme invités à faire confiance, faire confiance pour découvrir que la vie se dit autrement dans une nouvelle présence, différente, indicible…

Les disciples ne comprennent pas mieux que nous ; vous avez entendu la réaction de Thomas. Mais pour entrer dans cette promesse, Jésus nous invite à le suivre… Dès maintenant.

Comment le suivre ? En vivant de ce qu’il nous laisse, en vivant de son message mais aussi à son exemple. Et donc en apprenant à vivre ce commandement de l’amour – dont il est question dans cet extrait de la 1ère lettre de Jean que nous avons entendu –, vivre en enfants de l’amour et vivre cet amour en actes et en vérité.

Nous sommes appelés à la vie… En Dieu, mais aujourd’hui aussi. La vie avec le Christ, celle où nous avons cette assurance de foi qu’il peut porter avec nous, si nous acceptons de lui déposer ce qui nous habite… Il est le Chemin, la Vérité et la Vie… de l’amour ! Telle est notre foi, notre confiance.

Osons tout simplement lui dire dans le secret de nos cœurs les questions qui sont les nôtres mais aussi tout ce qui bouillonne en nous. Nous lui déposons tout cela, nous le prions…

 

[Les textes : 1Jn 3,14.16-20 / Ps 129 (130) / Jn 14,1-6]

Publié dans Méditations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :