A l'occasion de Noël, ne prenons pas la Terre pour une dinde !

Publié le par Christophe Delaigue

Ce titre volontiers provocateur n'est pas de moi... Il reprend une campagne de Noël d'un collectif d'associations dont le CCFD et bien d'autres. Depuis plusieurs années ce collectif nous interpelle sur ce que nous voulons vivre avec ces fêtes de Noël parfois un peu démesurées dans l'esprit et dans ses aspects matériels et financiers...
Ce post fait du coup suite non seulement à celui sur le sommet de Copenhague, car les choses sont liées, mais aussi à celui de la semaine dernière sur le sens de Noël.


Ne prenons pas la Terre pour une dinde ! Le sous-titre de la campagne précise : "A Noël, réchauffons nos coeurs".
Et voilà ce que nous lisons de cette campagne sur le site du diocèse de Grenoble-Vienne :

Les 24 mouvements et services chrétiens signataires de cette campagne profitent une fois encore du temps de Noël pour lancer une interpellation sur le sens profond de la fête de Noël. L’essentiel de cette fête est-il dans la consommation forcenée ou dans la solidarité et la responsabilité ?
Concrètement, à Noël, chacun est appelé à remettre en cause les excès qui participent au réchauffement climatique - chauffage trop fort, guirlandes lumineuses, trop-plein de cadeaux et de nourriture… - et à privilégier le lien avec les habitants de la planète.
Ce Christ que nous célébrons à Noël nous ouvre un chemin de liberté et de responsabilité dans notre monde. Nous avons reçu de Dieu la Création comme un don sacré, non pour la piller, mais pour la cultiver et en prendre soin pour qu’elle reste un environnement sain pour tous
La prise de conscience de cette nécessité progresse. Elle doit maintenant se traduire en actes, politiques et personnels : il y a urgence !


Lié à cette campagne, un site internet propose de quoi réfléchir et surtout de quoi traduire en actes ce que nous pourrions vivre concrètement sur le plan de la consommation et sur celui de l'alimentation ; sont évoquées aussi des questions quant au chauffage et à l'éclairage ; viennent ensuite des points de solidarité.
Pour chaque "rubrique", des questions à se poser et des points concrets à vivre...
Il y a urgence... Allez donc voir tout cela : link

Donnons du sens à ce que nous vivons ; et osons interpeller autour de nous !
Chacun peut trouver les moyens, à sa mesure et là où il est, pour permettre au plus grand nombre de réfléchir et de changer ses pratiques.
Le Christ, tout au long de son ministère, n'a pas hésité à bousculer les habitudes, à interroger les attentes profondes ; si nous nous réclamons de lui, nous pouvons bien essayer aussi !

Je vous rappelle enfin - j'en avais déjà parlé - le message des évêques pour Noël intitulé "La Charité nous presse". Vous pouvez le lire grâce à ce lien : link

Bon chemin vers Noël ; bon chemin d'Avent.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :