Bright Star

Publié le par Christophe Delaigue

http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/72/58/82/19182433.jpg
Connaissez-vous John Keats ? C'est un poète. Le plus grand poète romantique anglais, disent certains. Décédé trop tôt, malheureusement : à 25 ans...
Non seulement le talent était immense mais voilà que l'amour de sa vie, la charmante et délicate Fanny Brawne, se retrouvait seule, abandonnée...

Avez-vous déjà connu le grand amour, le vrai amour ?
Leur histoire est bien celle-ci... Celle aussi d'un amour impossible car socialement compromis... Celle d'un amour impossible car la mort les éloigne... Celle d'un amour qui fait souffrir tant l'être aimé reste inaccessible et pourtant si proche...
L'amour de John et de sa muse est beau, simple et grand. Il est raffiné et subtil... Il est même amusant et attendrissant, parfois...
Les voilà qui se révèlent l'un à l'autre, mutuellement, dans leur désir qui grandit, dans ce que cela bouleverse pour l'entourage qui peu à peu accepte et se laisse rejoindre par cet amour touchant, mystérieux, rayonnant.

La maladie va séparer John de Fanny. Mais c'est aussi elle qui les aura rapprochés dans ce que leur coeur n'osait s'avouer et dans ce que la famille de Fanny n'acceptait pas.

C'est un beau film dont la lenteur révèle le long mûrissement des coeurs et des sentiments...
Jane Campion nous livre une oeuvre à la fois classique, simple, belle, émouvante, servie par une musique tout en douceur et par les vers et poèmes de John Keats...
Un bon moment de cinéma et de littérature, pour tous ceux que l'amour questionne et émerveille.

link

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :