Dieu, la création, l'univers... la vie, la mort...

Publié le par Christophe Delaigue

Ce matin, temps fort des aumôneries pour les 6èmes. Et là, que des "grosses" questions : Dieu existe-t-il ? Quelle est l'origine de l'homme ? L'homme est-il le centre de l'univers ? Et que se passe-t-il après la mort ?

Des ateliers au choix, et un petit essai de synthèse de ma part. Je l'ai promis à nos jeunes sur ce blog, la voilà donc ; ce que j'avais envie qu'ils retiennent, avec toute la limite de ce propos forcément un peu rapide et donc limité... !

L'homme n'est pas le centre de l'univers, ce que nous dit la science ; mais par contre il est le "coeur" ou le "sommet" de la création, ce que nous disent les récits de la Genèse, dans la Bible. Et les deux ne sont pas incompatibles ! Il y a une mission de l'homme de prendre soin de cette création, l'homme qui petit à petit finit par comprendre mieux la grandeur, l'immensité, la complexité de l'univers. D'ailleurs, n'est-ce pas, tout cela, comme "une preuve" que Dieu existe ? Car tout cela ne vient pas de rien ! S'il n'y a pas de preuves au sens de preuves scientifiques que Dieu existe, n'oublions pas qu'il n'y en a pas non plus que Dieu n'existerait pas ! Et tout comme nous comprenons de mieux en mieux la complexité de l'univers, petit à petit nous comprenons mieux aussi, au fil de notre vie et des rencontres, ce mystère qu'est Dieu. Je suis fasciné d'ailleurs par notre capacité à entrer dans une intelligence et une conscience non seulement de Dieu, pour une part, mais aussi de cette immensité de l'univers et de la beauté de la création. C'est bien la "preuve" que l'homme, petite poussière dans l'univers, n'est pas rien !

Une des grandes questions de notre vie, c'est celle de la mort et de ce qui se passerait après... Pour nous chrétiens, la mort n'est pas la fin de toute vie, ce que toutes les religions, finalement et chacune pour leur part, essayent de dire à leur façon. La résurrection est promesse que la vie est plus forte que tout mal et que toute mort ; et que ce passage est quelque chsoe de libérant (ce que je ne dirais pas de la réincarnation) ; de plus nous croyons que ce sera vraiment nous, dans toute notre personne, avec tout ce que nous avons été - pas seulement notre âme, mais dans un corps glorieux ; et puis, enfin, nous verrons Dieu, ce qui répondra à toutes nos questions et nos curiosités.

Quelle grandeur de l'homme que de pouvoir appréhender un peu tout cela !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :