En Avent ! vers Noël !

Publié le par Christophe Delaigue

C'est fête aujourd'hui car nous entrons en Avent ; une nouvelle année (liturgique) commence...
Sauf qu'à lire (et entendre) les textes que l'Eglise offre à notre méditation en ce jour, il y a de quoi être surpris... L'évangile, par exemple, sonne comme une "fin du monde"... Alors que nous commençons quelque chose qui, en plus, doit nous mener à une fête joyeuse !
Mais voilà, rappelons-nous que le mot "fin" peut indiquer le terme, le but du chemin ; mais aussi le sens, la finalité, le "pour quoi" de ce chemin...

Dans ma paroisse, nous sommes entrés en Avent en nous redisant cela, et en l'expérimantant par un itinéraire de foi ; toute une matinée avec des ateliers qui conduisaient à la Parole et à la célébration de l'eucharistie. Certains ont fait le choix de n'être là que pour la messe, d'autres sont venus dès le petit-déjeuner... L'essentiel était d'entrer ensemble et en paroisse dans cette nouvelle année qui commence.

Je vous partage tout simplement quelques lignes qui ont servies de base à ce que j'ai "bafouillé" après la liturgie de la Parole, au coeur de l'eucharistie :

L’Avent, c’est un temps pour se préparer à Noël…

Pourquoi ? Parce que c’est une fête importante ! Celle de la naissance de Jésus ; ou plutôt de sa venue ; sa venue parmi nous ! Au risque de décevoir certains d'entre vous, je rappelle que Jésus n'est sûrement pas né le 25 décembre ; mais c'est là une date "symbolique" qui dit le mystère que nous célébrons avec sa naissance...

Noël, c’est important parce que nous fêtons Dieu qui vient nous rejoindre dans le quotidien de notre vie, Dieu qui est venu, Dieu qui est là. Il y vient humblement, pauvrement, discrètement… Il vient dans le banal de l'ordinaire de nos jours.

Pourquoi vient-il ? C’est toute la vie de Jésus qui nous donne la réponse : il vient cheminer avec nous, marcher à nos côtés : pour découvrir qui est Dieu et qu’il nous aime ; et pour nous offrir le salut ! C'est-à-dire qu'il vient pour nous libérer de ce qui nous empêche d’avancer, il vient porter avec nous la dureté de notre vie…

Au soir de Noël, nous entendrons d'ailleurs ce texte d’Isaïe qui nous dit qu’alors que le peuple marche dans les ténèbres une lumière se lève ! C’est aussi ce qu’on réentendra, finalement, à Pâques ! Et c’est aussi le geste de la lumière que nous faisons à chaque baptême et que nous faisons à nouveau aux funérailles…

Au cœur de la nuit, la nuit froide de l’hiver mais aussi celle de notre vie, quand nous sommes dans l’épreuve, Dieu est là ; discrètement ; mais il est là, il vient !

Nos textes d'aujourd'hui ne disent pas autre chose : au coeur des tempêtes, des peurs, des morts de notre vie, le Fils de l'Homme, Jésus, arrive, il vient, il est là avec nous. Restons en marche, redressez-nous, accueillons-le. Car nous ne sommes pas seuls dans ce que la vie nous fait malheureusement traverser ; telle est notre foi ; telle est la Bonne Nouvelle !

Gardons confiance ! Et préparons-nous, du coup, à acueillir le Christ, à le reconnaître… Apprenons-cela, ensemble, en nous épaulant et en nous soutenant !

Restons en éveil et préparons-nos coeurs ! Que notre Avent nous oriente vers Noël !

Publié dans Méditations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :