Je suis au milieu de vous comme celui qui sert...

Publié le par Christophe Delaigue

http://www.soissons.catholique.fr/getFile.php?ID=9706Quel geste fou... Celui de Jésus à Pierre, celui qu'il nous appelle à vivre chacun... Mais aussi celui d'être prêtre aujourd'hui - ou plutôt aujourd'hui encore.

Un geste fou car il s'agit bien de se mettre au service de l'autre, au service de son humanité comme de son chemin vers Dieu...

Souvent je pense à cette phrase de Jésus dans l'évangile de Jean : "C'est à l'amour que vous aurez les uns pour les autres que l'on reconnaîtra que vous êtes mes disciples"... Et souvent je me sens bien petit face à l'appel et face à ma capacité à arriver à y répondre...

Je ne peux aimer l'autre sans m'ouvrir à lui, sans me tourner vers lui, sans vouloir l'aider, à ma mesure, à avancer sur le chemin de la vie. C'est à l'appel à servir l'autre, qui qu'il soit, dans la confiance qu'il a quoi qu'il arrive quelque chose à apporter à notre monde...

Aimer...

Servir...

Croire en l'autre...

J'ai besoin de la force de Dieu pour cela... De sa présence aimante et tellement discrète...

Pour servir, j'ai besoin de m'enraciner en Christ, me laisser regarder et aimer par lui... Reconnaître mon besoin d'être relevé et éclairé par ce qu'il est...

Alors, à mon tour, je pourrai prendre soin de cet autre qui est là, qui attend quelque chose de moi, ou de la vie, ou de Dieu... Peut-être que j'ai du mal à aimer cet autre, mais il croise ma route et une rencontre peut naître, au-delà de nos différences et de nos différents...

Suis-je prêt à me risquer à la rencontre ?

Aimer... Servir... Oser la rencontre...

Comme prêtre, ce geste fou du lavement des pieds est chargé de sens... Parce que j'essaye jour après jour, malgré mes imperfections, mes doutes, mes incohérences, à servir ces communautés qui me sont confiées ; j'essaye de leur ouvrir un chemin vers Dieu, ou plutôt de les aider à s'ouvrir au chemin que Dieu veut déjà pour eux ou ce chemin sur lequel déjà ils avancent, petit à petit...
Et ce service est chemin pour moi... Vers Dieu et vers les hommes... Vers Dieu par les hommes... Par Dieu vers les hommes...

Quel geste fou que d'être là pour tenter d'apporter un peu ce que je suis en mesure d'offrir...

Je me le dis pour moi-même mais c'est chacun qui peut se le dire et qui peut surtout le laisser grandir en soi...

Faire de notre vie, un geste d'amour et de service...

Je repense à ces mots de Jean Vanier : notre mission ce n'est pas tant de dire au monde que Dieu les aime, mais c'est déjà et surtout aimer, concrètement, ceux qui nous entourent et qui croisent notre route, les aimer au nom de Jésus et de l'évangile. Voilà le mystère de ce geste fou du lavement des pieds !

Publié dans Méditations