La jouissance

Publié le par Christophe Delaigue

Nicolas et Pauline ont trente ans. Il s'aiment mais cela ne les empêche évidemment pas de vieillir - ce que lui surtout redoute -, de se poser des questions, de se demander que va devenir leur relation. Ils s'aiment mais découvrent que les sentiments changent et même qu'ils peuvent laisser place à de nouveaux désirs, y compris avec d'autres. Mais ils sont ensemble. Et il faut choisir, décider de continuer ou de se dérober, d'assumer ou de fuir vers d'autres horizons rêvés.

Et si la vie c'était comme la construction européenne ? Drôle d'idée, mais pas qu'un artifice littéraire, vous verrez ! Une construction, c'est-à-dire des engagements, mais aussi, quand survient avec violence la crise, la capacité d'envisager d'en sortir - pas de la crise mais de la relation.

C'est bien vu, c'est bien écrit, un beau petit roman de rentrée sur cette génération - la mienne ! - en quête de sens, en quête de soi, en quête peut-être de fidélité et d'engagement.

 

Florian Zeller, La jouissance, Nrf Gallimard, juin 2012, 161 pages.

Publié dans Romans et récits