La tête en friche

Publié le par Christophe Delaigue

http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/77/47/18/19445636.jpgQue connaissons-nous vraiment les uns des autres ? Souvent nous nous arrêtons aux apparences, en tout cas à ce que ceux qui nous entourent veulent bien nous montrer d'eux-mêmes...

Germain a la tête en friche. Il ne sait pas grand chose mais surtout il n' a guère été aimé... Sa mère ne voulait pas de lui... Son père les a abandonnés... Il est simple Germain et il survit comme il peut.

Germain rencontre Margueritte, avec deux "t". Cette vieille dame passionnée de littérature va lui pemettre de découvrir qu'il est quelqu'un qui a de l'intérêt, et il va reprendre confiance ; ou plutôt il va découvrir ce que veut dire exister, pas seulement survivre. La rencontre toute simple mais en vérité et la littérature vont faire leur travail d'humanisation... Germain va alors être capable d'aimer, de s'ouvrir, de voir autour de lui ceux qui sont là et qui souffrent eux aussi...

Le film de Jean Becker est simple, limpide et émouvant. Une belle leçon de vie. A voir pour le plaisir et pour la poésie des mots et des images.

link

Publié dans Cinéma