Le retour du professeur de danse

Publié le par Christophe Delaigue

Dans la série romans policiers, je continue ! Et encore avec la littérature suédoise ! Après Camilla Läckberg, voici Henning Mankell. Pour les lecteurs de ce blog, cet auteur ne vous est pas complètement inconnu... Si ? J'ai écris en janvier un post sur son roman (non policier) Les chaussures italiennes -  le meilleur, me semble-t-il, que j'aie lu cette année.

Stefan Lindman, jeune policier héros de ce roman, vient d'apprendre qu'il est atteint d'un cancer. La nouvelle est terrible et il se voit déjà mort. Il apprend dans le même temps la mort horrible d'un ancien collègue de ses premières années de travail, Herbert Molin, policier à la retraite. Le désir de comprendre qui a pu en vouloir autant à cet homme et pourquoi vont aider Stefan à ne pas sombrer. Avec lui, nous voilà plongés dans l'histoire de la Suède liée au nazisme et à ses courants contemporains. Avec lui, nous voilà entraînés sur les routes du grand Nord et du grand froid, dans une course poursuite trépidante. Avec lui, nous voilà embrarqués dans une aventure à en perdre le souffle, mêlant plusieurs meurtres qui se croisent, puzzles - l'intrigue en est un -, tango et relecture  ou anamnèse du passé - celui de Molin mais aussi celui de Lindman.

Comme le disait Le Nouvel Observateur, "Le résultat est époustouflant de noirceur et d'effroi... polaire." De quoi bien continuer ces vacances d'été, pour ceux qui en ont encore.

---------------

Henning Mankell, Le retour du professeur de danse, Points Policier, 539 pages, avril 2007 (septembre 2000 pour l'édition suédoise et avril 2006 pour la traduction française aux Editions du Seuil).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :