Persécution

Publié le par Christophe Delaigue

Voilà un film que j’ai envie de qualifier d’étonnant, mystérieux. Persécution, de Patrice Chéreau, avec Romain Duris, Charlotte Gainsbourg et Jean-Hughes http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/72/29/77/19169882.jpgAnglade. Un film qui me laisse songeur… mais positivement...

 

Ce film c’est l’histoire – compliquée – de Daniel. Il bosse dans des chantiers de rénovation, visiblement à son compte, aidé parfois de son ami Michel qui ne va pas très bien et que Daniel a l’air de vouloir aider.

Daniel est amoureux, passionnément – mais une passion plutôt dévastatrice – de Sofia. Leur relation est compliquée, ambigüe… On ne sait trop s’ils s’aiment ou pas et s’ils sont vraiment ensemble ou pas… Lui est très renfermé avec elle et parfois violent dans ses propos, quand ça sort ; elle n’est pas forcément beaucoup plus bavarde, ayant visiblement choisi qu’il y ait de la distance entre eux. Se protège-t-elle ?

Lui, étonnamment, a l’air de jouer un rôle « social » quand il va retrouver ses amis ; il est avenant, bavard… Presque trop… Il met mal à l’aise… On ne sait trop pourquoi il est comme cela…

Pour rajouter à la « bizarrerie » du personnage, on découvre qu’il visite des personnes âgées, dans une maison. Mais pourquoi donc ? Qu’y cherche-t-il ? C’est comme si cela ne collait pas avec le personnage…


Au milieu de tout cela – et dès les débuts du film – il y a cet homme qui est là, qui le suit, qui veut entrer dans sa vie. Il est complètement malade dans sa tête ; il croit aimer Daniel et veut le lui dire, quoi qu’il arrive, et par n’importe quel moyen…

Ce qui est très étonnant c’est que finalement Daniel se laisse « toucher » intérieurement par ce drôle de personnage ; et il se dévoile même à lui ; il arrive à mettre en mot sa vie, ses questions, ses blessures… Et l’on apprend pourquoi il va dans cette maison de personnes âgées ; et l’on y découvre ce mystère qui l’habite : son père qui a tenu dans la vie, malgré les épreuves et l’apparent non sens, grâce à la prière…

Daniel est perdu ; il ne comprend pas… Et surtout, il se cherche…

Sofia va finir par le quitter mais peut-être a-t-il besoin de ce choix là pour s’ouvrir et s’autoriser à vivre ?


Que cherche-t-il à sauver sinon lui-même ?

Un film sur la quête de soi, compliquée, blessée…

L’histoire d’un jeune homme qui ne sait pas finalement qui il est et ce qui le fait vivre mais qui est là et qui essaye d’avancer…

Quelle est cette persécution dont le film porte le titre sinon celle de ne pas s’aimer soi-même et de ne pouvoir, du coup, aimer la vie et se laisser aimer… ?

 

link

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :