Quatre petits bouts de pain

Publié le par Christophe Delaigue

http://www.laprocure.com/cache/couvertures_mini/9782226240705.jpg"Le sens de ma vie. A Birkenau, une mourante me fait signe : ouvrant sa main qui contenait quatre petits bouts de pain moisi, d'une voix à peine audible, elle me dit : "Prends. Tu es jeune, tu dois vivre pour témoigner de ce qui se passe ici Tu dois le dire pour que cela n'arrive plus jamais." J'ai pris ces quatre petits bouts de pain, je les ai mangés devant elle. J'ai lu dans son regard à la fois la bonté et l'abandon. J'étais très jeune, je me suis sentie dépassée par ce geste et par la charge qu'il sous-tendait. J'ai longtemps oublié cet évènement" (p.73).

Plus qu'un témoignage sur la Shoah, ce livre est en fait une méditation sur la vie. Arrachées à cette expérience de la mort que fut pour Magda Hollander-Lafon la déportation et la mort de toute sa famille, ces pages sont nées d'une longue traversée tissée peu à peu de renaissances. Deux récits se répondent : le premier, sur les années de déportation, écrit en 1977, avant même que l'évènement des bouts de pain ne reveinne à la mémoire de l'auteur ; le second, fruit du témoignage donné ces dernières années dans des écoles surtout, qui nous partage le long chemin de renaissance, de découverte d'un sens à la vie ; l'apprentissage de la vie, "Des ténèbres à la joie".

"La porte de la connaissance s'est entrouverte lorsque j'ai consenti à m'écouter, à m'entendre, à me laisser enseigner par Celui qui me tend toujours la main. (...) La naissance à nous-mêmes se fait dans la sagesse du temps. Ce noyau, unique, sacré en nous, ne cesse de nous travailler en liberté. Il oriente notre croissance morale et spirituelle. C'est dans cette source fragile, vulnérable, soumise aux intempéries de la vie, que nous avons à choisir de nous lever. Le chemin vers la vérité est douloureux" (p.115).

Ce chemin de mémoire qui permet laborieusement de continuer la route et même d'apprendre peu à peu à goûter à la joie est aussi celui d'une vie spirituelle qui prend corps en Magda. Découverte d'une présence et de l'amour possible, appel à devenir créateur de sa vie.

"Notre mal-être dans le présent est inscrit dans le passé. Et quand nous trouvons la Source, elle donne sens à notre vie. Sans verbe, la phrase n'a pas de sens. Sans le Verbe, ma vie n'a pas de sens" (p.112).

Un très beau livre, poignant ; un appel à la vie et à la joie.

Magda Hollander-Lafon, Quatre petits bouts de pain, Albin Michel, 2012, 148 pages.

[Une petite vidéo de présentation : link]

Publié dans Livres spiritualité