Tu verras

Publié le par Christophe Delaigue

Ce soir à l'aumônerie, soirée "Facebook" pour les 4-3 ; une soirée pour s'interroger ensemble sur ce monde de communication qu'est le nôtre : communiquer par internet, quels avantages, quels inconvénients ? Facebook, pourquoi ? C'est quoi être en relation et c'est quoi être ami ?

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/Grandes110/7/3/1/9782818013137.gifJe viens de terminer un roman apparemment sans aucun rapport avec ce que je viens d'écrire et donc avec ce soir : Tu verras de Nicolas Fargues (P.O.L. 2011, 194 pages). Un père, Colin, et son fils, Clément, qui vient de mourir à 12 ans. Terrible. Il est passé sous un métro... Colin avait la garde de son fils mais avait du mal à comprendre son ado et à savoir exprimer à son fils qu'il l'aimait. Il était maladroit... La mort tragique de Clément laisse son père terriblement fragilisé, livré à ses souvenirs, à tout ce qu'il n'a pas su faire ou dire, livré aussi à sa propre histoire de fils de divorcés et d'amant jamais comblé... L'histoire d'un homme qui essaye d'avancer quand même, malgré tout...

Le rapport avec Facebook ? Il est terrible lui aussi même s'il est brièvement évoqué... Clément a-t-il été la cible d'acharnements sur la toile, jusqu'à entrer dans des paris fous et impossibles ?  

Un roman bouleversant, avançant lentement dans la relecture et la mémoire d'une vie fragile.

Publié dans Romans et récits