Un peuple sacerdotal

Publié le par Christophe Delaigue

http://www.editionsducerf.fr/html/livre/couverture/9/couv9179g_200.jpgVoilà un titre de livre qui dit bien le style : de la théologie !! Il me semble que cela faisait un moment d'ailleurs que sur ce blog je n'ai pas aprtagé quelques lignes de mes lectures théologiques.

Je dois animer dans quelques semaines une soirée de formation pour des jeunes adultes du diocèse, à Grenoble, sur le thème de Vatican II et les laïcs ; et pour commencer à préparer je suis en train de lire ce livre de Jean-Pierre Torrell, dominicain, sur la question de l'articulation entre - accrochez-vous ! - "Sacerdoce baptismal" et "ministère sacerdotal". C'est d'ailleurs le sous-titre de cette étude fort intéressante.

C'est un livre qui parle des laïcs et de leur mission comme "peuple" sacerdotal", et du rôle, ou plutôt de la "spécificité", des ministères au service de ce peuple et de sa mission propre.

Cette catégorie du "sacerdotal" a très longtemps - et toujours, d'ailleurs - marqué la théologie des ministères - on parlait, et certains encore, comme Benoît XVI, du ministère sacerdotal pour parler des prêtres. Pour dire vite, on pourrait dire que c'est la catégorie du d'abord cultuel, celle qui faisait du prêtre l'homme du sacré, un homme mis à part...

Le concile Vatican II a remis à l'honneur cette catégorie théologique qui n'est pas celle des prêtres seuls  - pour lesquels il parle plutôt de ministère presbytéral - mais celle de tout le peuple de Dieu comme peuple "lié" au Christ et se recevant de lui, le Christ qui est le "sacerdote", le seul "prêtre", au sens du médiateur, de celui qui offre sa vie pour Dieu et pour les hommes, dans la dimenison prophétique de toute sa existence et de son message et dans sa dimension royale (il vient instaurer et inaugurer le Royaume de Dieu promis et attendu, Royaume de paix, de justice et d'amour). Les ministères sont au service du peuple pour qu'il vive cela, à lasuite du Christ.

Au jour de notre baptême on nous a dit : "Désormais tu participes avec la Christ à sa dignité de prêtre" - dimension sacerdotale - "de prophète" - dimension prophétique, celle de l'annonce en actes de la parole de Dieu - et "de roi" - dimension royale de vivre et faire advenir ce Royaume que Dieu veut pour tous et qui est en germe, Royaume où chacun trouve sa place, sa juste place.

Je vais un peu vite, et tout cela est abondamment développé, réfléchi et théologisé dans ce livre très intéressant - mais technique, il faut bien l'avouer. On sent que Jean-Pierre Torrell est très imprégné des écrits et de la théologie de St Thomas d'Aquin, qu'il a beaucoup travaillé et enseigné. Il relit pour nous et avec nous les écrits bibliques, les Pères de l'Eglsie et les textes du concile Vatican II, pour nous faire mieux entrer et mieux saisir ce que signifie pour nous être un peuple sacerdotal, de par notre baptême, et mieux appréhender alors l'articulation avec les ministères qui sont au service de ce peuple et de sa mission.

Jean-Pierre Torrell, Un peuple sacerdotal. Sacerdoce baptismal et ministère sacerdotal, Cerf, mai 2011, 255 pages.

Publié dans Théologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :