Une séparation

Publié le par Christophe Delaigue

http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/83/21/17/19723476.jpgFilm iranien ayant reçu de nombreux prix au festival de Berlin, voilà l'histoire d'une séparation, celle de cette femme, Simin, et de son mari. Elle veut quitter le pays pour offrir une meilleurs vie à leur fille de 11 ans. Lui refuse ; il ne veut pas laisser son père avec qui ils vivent et qui a la maladie d'Alzheimer. "Mais il le sait même plus que tu es son fils ! - Peut-être, mais moi je sais que c'est mon père..." Il ne fait rien pour la retenir... Sans doute sait-il qu'il ne pourra pas... Ou en fait qu'elle ne le fera pas, car il obtient la garde de l'enfant... Elle le quitte et retourne chez sa mère, en attendant que la situation s'améliore ; le divorce est prononcé ; il faut embaucher quelqu'un pour garder le viel homme pendant la journée. Cette femme qui arrive dans leur vie, avec sa petite-fille, est enceinte ; son mari ne sait pas qu'elle vient. Mais il y a un problème : il faut laver le grand-père, ce qu'elle ne peut pour raisons religieuses, d'autant plus qu'elle n'a pas l'accord de son mari... Lui pourrait ? Marché conclu... sauf qu'il ne vient pas ; et elle continue donc à sa place. Jusqu'au drame...

Elle est renvoyée, tombe, perd son bébé... Et là, tout s'enchaîne. Cette séparation d'avec la garde-malade vient s'imbriquer dans cette autre séparation cause de toutes ces histoires et de ce procès qui s'enclenche... Quelle est la vérité de ce que chacun raconte et de ce que chacun a dit à ses proches ? Quelles étaient les motivations des uns et des autres ?

Tout au long de ce très beau film, me venait cette phrase de Jésus dans l'évangile : "La vérité vous rendra libre"... !

Beaucoup d'émotion... Un drame, un vrai ; mêlant les thèmes du divorce et de ses conséquences pour l'enfant qui subit, celui de l'accompagnement de la maladie d'un proche, celui de la pauvreté d'une famille qui ne s'en sort pas et qui vit sous l'esclavage de lois religieuses aliénantes, celui enfin de la justice et de la question de la vérité... Du vrai beau cinéma !

link

Publié dans Cinéma