Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivre vite

Vivre vite

Son dernier film s'appelait La fureur de vivre. C'était tout lui, disent ces pages. Vraiment. Son nom ? James Dean. Jimmy. L'enfant qui grandit trop vite à la mort de sa mère et quand son père le laissa à son oncle et sa tante. L'enfant qui se découvrit...

Lire la suite

Un hiver à Paris

Un hiver à Paris

Avec son dernier roman Jean-Philippe Blondel nous offre de très belles pages, touchantes et douloureuses mais très belles. Victor est un auteur de romans. Il reçoit par son éditeur une lettre qui vient réveiller un évènement qui s'est passé il y a 30...

Lire la suite

Snow Therapy

Snow Therapy

Un film à la fois super et étonnant. A la fois terrier et malheureusement drôle. Je crois que c'est réussi. Dans un style cinématographique assez original : des plans de plusieurs minutes, fixes, comme un cadre ou plutôt des cadres qui se succèdent et...

Lire la suite

Homélie dimanche 1er février 2015

4ème dim. du Temps Ordinaire / Année B ND (samedi soir) / St Jean-Baptiste BJ Dt 18,15-20 / Ps 94 (95) / 1Co 7,32-35 / Mc 1,21-28 L’évangile qu’on vient d’entendre nous pose à sa façon une question qui n’a rien d’original, vous allez voir, une question...

Lire la suite

Jésus vulnérable

Jésus vulnérable

Ce petit livre, le dernier né de Jean Vanier, est tout simple et en même temps profond et beau. Une invitation à contempler Jésus en sa vulnérabilité, celle de sa Passion et de sa mort, mais aussi celle de sa venue en ce monde et de sa résurrection. Certes,...

Lire la suite

The Cut

The Cut

Ce film est absolument magnifique. Les paysages et les prises de vue sont très beaux, l'histoire est à la fois touchante et bien menée, et surtout Tahar Rahim interprète à merveille le rôle de Nazareth Manoogian, jeune père de famille arménien, chrétien,...

Lire la suite

Homélie dimanche 25 janvier 2015

3ème dim. du Temps Ordinaire / Année B St Jean-Baptiste (BJ) Jon 3,1-5.10 / Ps 24 (25) / 1Co 7,29-31 / Mc 1,14-20 En préparant cette homélie, j’ai été frappé par un petit détail, un « presque rien » dans le texte auquel je n’avais jamais vraiment fait...

Lire la suite