Prier pour les vocations ?

Publié le par Christophe Delaigue

Aujourd'hui, à quelques jours à peine du dimanche de prière pour les vocations, les diocèses de la Province de Lyon (grosso modo notre région Rhône-Alpes) sont invités à se retrouver à Ars pour prier pour les vocations, et spécifiquement pour les vocations sacerdotales (je préfère l'expression vocations presbytérales).

Prier pour les vocations ?

Prier c'est dire à Dieu ce qui est important pour nous. Et c'est se mettre à son écoute ! Prier c'est lui dire aussi notre confiance en ce qu'il nous entend et nous accompagne dans ce que nous avons à vivre !

Prier pour avoir des prêtres ?

Sans doute le faut-il, j'en suis convaincu. Sinon c'est que nous penserions que ce n'est pas important... Il nous faut dire à Dieu que nous croyons important voire urgent d'avoir des prêtres, et que nous comptons sur lui dans sa bonté pour nous car nos communautés en ont besoin ! Mais plus encore je suis persuadé qu'il nous faut prier pour lui demander de recevoir "ce dont nous avons besoin" ; pas pour je ne sais quelle multitude de prêtres que nous rêverions d'avoir pour vivre comme avant avec un prêtre par clocher, par village, par communauté, etc. Quelles communautés d'ailleurs ? C'est quoi pour de vrai une communauté chrétienne ? Où sont-elles vraiment si ce n'est pas qu'une assemblée de personnes assises les unes à côté des autres dans une église de village parfois un peu froide et seulement de temps en temps quand on a le droit à une messe dans son village ou quand on a envie (je m'excuse de caricaturer...) ? Prier, donc pour recevoir dans la confiance ce dont nous avons réellement besoin... Et prier en action de grâce pour ce qui est déjà donné, certes pas comme nous aurions rêvé, pas à notre mesure à nous, mais selon la volonté de Dieu qui sait ce dont nous avons besoin, avec les charismes propres et les personnalités et caractères propres de ceux qui ont donné leur vie pour servir l'Eglise et les communautés ; prier pour que les uns et les autres, prêtres et communautés, apprennent à se recevoir comme un don que Dieu nous fait à chacun. Quel challenge !

Je pense à l'épisode du don de la manne, en Exode 16... C'est intéressant ! Dieu donne, c'est certain ; Dieu donne ce qu'il faut. C'est pas la nourriture idéale, ce n'est pas les viandes grasses qu'on aimerait tant avoir (mais qu'on n'avait plus depuis longtemps en Egypte), mais c'est donné, et juste ce qu'il faut, pas plus, dans cette confiance que Dieu donnera encore, juste ce qu'il faudra. Qu'il nous faut juste faire le deuil de ce que notre seule volonté voudrait...

Prier pour les vocations ?

Oui ! Pour rendre grâce au Seigneur de ce qu'il nous donne déjà et pour recevoir dans la foi ce qu'il nous donnera encore. Et pour lui demander qu'il convertisse nos coeurs, à chacun, à ce que nous avons à vivre, réellement, avec ce que nous sommes, ceux que nous avons, dans le monde d'aujourd'hui tel qu'il est.

Alors, oui, prions !

Publié dans Actualité, Méditations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :