Le blog de Christophe Delaigue, prêtre à Grenoble : homélies, cinéma, lectures…

Le scandale Modigliani

 

Je n'avais jamais lu de Kent Follett. Et je ne sais trop qu'en penser. De celui-ci en tout cas. Que l'auteur présente en plus, dans l'introduction à son édition française, comme un roman qu'il a longtemps considéré comme raté ! Nous voilà bien...

Honnêtement, j'ai trouvé plaisant à la lecture, même si j'ai eu un peu de mal par moments à suivre les différents personnages, leurs noms comme les liens entre eux mais aussi les imbrications de scénario qui les font se croiser. Et cette impression dans le dernier quart du livre qu'il me manquait une pièce du puzzle pour tout bien comprendre de l'intrigue – jusqu'à ce qu'elle surgisse, dans les dernières pages... pourquoi pas... 

Après, j'ai trouvé intéressant comme plongée dans le monde des beaux-arts et des Galeries de peintures, dans ses dessous et ses enjeux financiers. Et faut dire aussi que c'est bien écrit, côté style.

De quoi s'agit-il ? Une histoire de Galeries et de tableaux de maîtres ! De vol, aussi, et de faussaires ! Avec eu coeur de tout cela une espèce de chasse au trésor, à la recherche d'un Modigliani qui serait un inédit. Pourquoi pas.

Je reste un peu sur ma faim, vous l'aurez compris. Avec l'envie quand même d'essayer un autre des romans de cet auteur dont j'entends parler de temps en temps, pour voir et mieux me faire une idée... en tout cas ne pas rester sur cette seule impression un peu mitigée...

--------------

Ken Follett, Le scandale Modigliani, Le Livre de Poche, 2020, 343 pages, 7€90 [2011 pour la 1ère traduction en français et 1976 pour la version originale anglaise].

Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :