Genèse de ton absence

Publié le par Christophe Delaigue

Genèse de ton absence

Annie Wellens signe là un très beau récit, tout en douceur, très bien écrit, quasi poétique. Ce récit, c'est celui des derniers jours et la vie de son mari, Serge, poète, dont les vers s'entrecroisent avec l'écriture et les souvenirs qui remontent à la mémoire et au cœur de l'auteure.

Ce pages se déroulent en trois partie, la première qui est la plus longue et qui relate ces sept jours de fin de vie, suivie de la veille et l'attente entre le passage de la mort et la mise en terre du corps, ce temps d'Exode qui annonce la troisième partie, la suite du récit, chemin vers la Terre promise.

Vous l'aurez compris, ce récit est empreint aussi d'allusions bibliques et de la foi qui habite Annie Wellens, cette ancienne libraire passionnée de littérature et des Pères de l'Eglise et qui œuvre maintenant, dans son diocèse, au service des relations œcuméniques.

Des pages que j'ose dire savoureuses, pour un bon petit moment de lecture, à l'école de la vie, dans ce passage qu'est la mort et les bouleversements et souvenirs qu'il entraîne. Une célébration de la vie passée ensemble et une méditation spirituelle qui nous permet de vivre avec Annie Wellens cette traversée qui permet de mesurer la profondeur de l'amour vécu et reçu et y pressentir déjà la naissance à une vie nouvelle...

---------------

Annie Wellens, Genèse de ton absence, Salvator, avril 2015, 149 pages (petit format), 16 €.

Publié dans Romans et récits