Au bout du conte

Publié le par Christophe Delaigue

Petit film étonnant, décalé, signé Agnès Jaoui. On ne peut trop dire ou alors trop en dire, car en fait, tel un conte et même un conte de fée, il faut se laisser prendre.

Tel un conte. C'est bien le mot, ou plutôt l'expression. Une histoire somme toute très banale, avec des personnages qui sont très "normaux" dans leurs questions et ce qui leur arrive, très "contemporains", cherchant à quoi se raccrocher pour trouver un sens ou "se faire du bien", apprenant à aimer, se maoquant de la religion... Paumés en fait... mais touchants car sincères... Tel un conte, donc, car c'est vraimen bâti ainsi, avec des références dans les dialogues mais aussi dans les personnages, jusque dans la musique également, très belle.

On ne peut guère en dire plus sans trop en dévoiler, sauf ajouter que c'est drôle et que ça fait donc du bien, au bémol près qu'il y a quelques lenteurs...

C'est signé Agnès Jaoui et elle est entouré d'Agathe Bonitzer, d'un Jean-Pierre Bacri fidèle à lui-même, d'un Benjamin Biolay presqu'exaspérant (c'est son personnage) et d'un Arthur Dupont qui se débrouille pas mal.

 

La bande annonce : link

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :