Hoà. Les réfugiés

Publié le par Christophe Delaigue

Hoà. Les réfugiés

Yves Meaudre est directeur général de l'association Enfants du Mékong. Il nous offre là un roman ou plutôt un récit à partir de l'histoire de son cousin et ami qu'il appelle ici Jean. Un récit qui nous plonge dans les camps de cette région marquée par la violence du régime Khmer.

Jean est un jeune homme que son parrain, un vieux jésuite vivant dans cette région d'Asie, appelle auprès de lui pour l'aider. Il va y rencontrer Myra et parmi les enfants dont elle s'occupe dans son camp la petite Hoà qui va le choisir comme père. c'est le récit de leur rencontre, de leur apprivoisement réciproque, de l'accueil de celle-ci dans la famille française de Jean et de son propre chemin à lui pour donner une éducation, un avenir puis une mère à cette petite vietnamienne. C'est aussi le récit de l'après-guerre dans cette région, les résidences surveillées ou les rançons d'exfiltration. Et c'est enfin le récit de la foi en Dieu qui naît dans le coeur de la petite Hoà.

Ce n'est certes pas le roman du siècle, c'est un peu "catho" dans le style, mais c'est intéressant malgré quelques longueurs, et en tout cas plutôt pas mal écrit (ça se lit bien). Une façon, pourquoi pas, de connaître un peu ce qui se passait il n'y a pas si longtemps dans cette région du monde et d'entrer un peu dans la culture de ces enfants dont certains trouvent famille en France grâce à l'association Enfants du Mékong.

---------------

Yves Meaudre, Hoà. Les réfugiés, Editions Dominique Martin-Morin, 2011, 256 pages, 22€.

Publié dans Romans et récits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :