Detroit

Publié le par Christophe Delaigue

 

Un film magnifique mais difficile. Epoustouflant et violent. Nous sommes en pleine émeutes raciales à Detroit (USA), en 1967, quelques années à peine après le Civil Rights Act promulgué par le président Johnson et censé protéger les droits des noirs. Mais le racisme est persistant. 

L'histoire (vraie, je crois) de ce jeune chanteur noir qui va vivre une nuit d'horreur. Le 23 juillet 1967. Celle de ses compagnons d'infortune, aussi. Et celle de ces policiers qui veulent punir, faire peur, et même tuer. Pour faire régner l'ordre. Il y a des émeutes, oui, un climat de guerre, même ; il y a de la peur, beaucoup, il y a aussi de la haine.

Certains veulent faire leur possible pour que tout se passe au mieux, certains se défilent et préfèrent s'en laver les mains... Et il y aura ce procès... une mascarade...

C'était en 1967. C'était hier, et pourtant ce pourrait, parfois encore, être aujourd'hui, dans certaines situations, envers certains. La peur, les murs que l'on construit entre les uns et les autres, la haine, le racisme...

Un film, je le redis, qui est dur, vraiment, bouleversant. Mais un bon film. Un très beau film. Impressionnant. Signé Kathryn Bigelow.

La bande annonce...

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :