21 mai 1996 à Tibhirine

Publié le par Christophe Delaigue

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:SI8DTgn-uHX7SM:http://4.bp.blogspot.com/_NCKE2AXKnG8/STxliTpoUeI/AAAAAAAABBc/yicT12UZrcg/s400/moines%2Bde%2Btibhirine.JPG

C'était il y a 14 ans déjà... Je m'en rappelle comme si c'était hier... 7 moines français vivant en Algérie étaient enlevés puis décapités. Ils avaient décidé de rester, veilleurs en terre d'Islam, au nom de leur foi en Christ et de leur amour pour chacun, pour tout homme, déicidant de ne pas abandonner cette population victime de la guerre et du fanatisme...

En guise d'hommage, ces deux petites méditations, une de frère Christian, prieur à l'époque, et une autre de frère Christophe, mon saint de coeur...

 

Frère Christian : "Le Christ de Gloire est présent sous les espèces de toute humanité, plus spécialement sous celles du pauvre et du petit : tout homme est un Christ en gestation.. Mais la liturgie est le lieu privilégié où cette gestation s'accueille, s'entretient, s'enfante jour après jour. Le lieu aussi où elle se réalise non seulement pour ceux qui y consentent, mais aussi pour la multitude qui ignore que son cri est douleur d'enfantement. La prière des psaumes qui nous est confiée exprime cette réalité d'Eglise : il suffit de deux ou trois pour les chanter en Son Nom, et le Christ Total est là en tous ces membres dont ces psaumes récapitulent les cris et les visages."

 

Frère Christophe : "N'être plus que le geste seul qu'il me faut devenir : eucharistie."

 

Dans quelques mois, sortira un film présenté ces jours-ci à Cannes : link

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :