Le blog de Christophe Delaigue, prêtre à Grenoble : homélies, cinéma, lectures…

Leurs enfants après eux

Leurs enfants après eux

Voilà un roman pour le moins étonnant ou un peu dérangeant. Je ne sais pas si j'ai aimé ou pas. C'est une plongée dans l'univers de deux familles de ce que le 1er ministre Raffarin aurait alors appelé la “France d'en-bas”. Celle d'Anthony et ceux qui gravitent autour de lui, et celle de Hacine...

Quand l'histoire commence Anthony a 14 ans. Et ils vont s'affronter tous deux autour d'une histoire de bécane que l'un va voler à l'autre. Quelques chapitres plus loin, on passe à la tranche de vie suivante. Ils ont pris deux ans de plus. Et ainsi de suite. Vous rajoutez la drogue et l’alcool, les filles et les premiers amours, le désir de sexe, et ça donne un roman au style et au langage pas très littéraires, et c'est un peu cru et violent. Pas très pudique non plus, à l'un au l'autre moment...

Ce qui me vient de l'éventuel intérêt de ces pages : une plongée dans un réel qui de fait n'est pas le mien. Et autant je me suis demandé si j'irai jusqu'au bout de cette lecture et si ça en valait le coup, autant j'ai eu du mal à lâcher cette histoire, me demandant où ça allait nous emmener et comment ces deux jeunes allaient s'en sortir et trouver un chemin de vie plus équilibré ou équilibrant... Et la question reste pour une part, avec une fin que j'ai trouvée un peu “en queue de poisson”...

Un roman qui a (pourtant) reçu le Prix Goncourt 2018…

--------------

Nicolas Mathieu, Leurs enfants après eux, Babel, août 2020 (Actes Sud, 2018), 559 pages (format poche), 9€90.

Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :