Les garçons et Guillaume, à table !

Publié le par Christophe Delaigue

Les garçons et Guillaume, à table !

Voilà un film très drôle et qui porte en même temps en lui-même des questions que j'ose dire graves. Non pas tant celle de l'homosexualité (qui est ici tellement caricaturée qu'on en rit alors que pour beaucoup de jeunes c'est une souffrance en tout cas une question) que celle de notre identité profonde et de ce que nous sommes pour les autres et notamment pour nos parents (ce qu'ils voudraient pour nous, ce qu'ils voudraient que nous soyons ou que nous devenions, leurs projections, leurs propres peurs, leurs désirs).

C'est drôle et pourtant ce ne le fut pas : être un garçon quand la mère voulait une fille ; tout faire pour plaire à sa mère et être ce qu'elle veut alors que votre père veut faire de vous le garçon que vous n'êtes pas... Devenir... un autre ?

Guillaume Gallienne réalise avec ce film et interprète, semble-t-il, sa propre histoire, magnifiquement, vraiment. Il joue aussi sa propre mère... N'est-ce pas Freud qui disait (déjà pour lui même ?!) que 80% de nos problèmes ou questions existentielles viennent de la mère ? Je ne sais si c'est vrai, mais là, dans ce film et donc dans l'histoire de Guillaume Gallienne, pas de doute.

Si ce film est encore dans les salles, n'hésitez pas ; vous ne le regretterez pas.

La bande annonce...

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :