Le blog de Christophe Delaigue, prêtre à Grenoble : homélies, cinéma, lectures…

Un autre monde

Un autre monde

Je sors sans voix. A la fois devant le drame qui vient de se jouer là. Mais encore sous le coup la beauté des dernières images, de la musique aussi, et d'une sorte de sérénité qui semble affleurer et s'envisager, tel un instant de grâce, pour cet homme au tournant de sa vie et sa famille...

Philippe Lemesle est chef d'entreprise. Ou plutôt il est directeur de site d'une entreprise reprise par un grand groupe. Il est en cours de divorce, son couple n'aura pas survécu aux dernières années, difficiles, avec trop de pression, trop de soucis liés à la fonction et aux plans sociaux qui se sont succédés. Et là, de nouveau, il faut « dégraisser » sauf que ce n'est plus possible...

C'est l'histoire d'un homme qui ne peut plus, sans mettre tout le monde en danger. Mais à Paris et aux US on ne l'entend pas ainsi. Il est seul ou quasi. Et c'est toute sa famille qui va mal – même son fils, qu'il semble beaucoup aimer mais qui a l'air maladivement surdoué ; quant à sa fille, elle, elle mène sa vie loin de tout ça, à l’étranger, et on ne lui dit surtout rien... Oui, il est seul, ou quasi, et rien ne va plus autour de lui.

C'est un drame social, côté patron. Ce qu'il vit et doit faire vivre est terrible ; mais le résultat cinématographique est absolument magnifique. Très réussi. Avec un Vincent Lindon magistral ; et à ses côtés une Sandrine Kiberlain éblouissante, malgré ce divorce qu'ils vivent non sans douleur et l'épreuve de leur fils (interprété par Anthony Bajon) qui pourtant va peut-être leur permettre de toucher du doigt la force de la vie qui peut encore les traverser...

En tout cas, je trouve que c'est là du très beau cinéma.

Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :