Le blog de Christophe Delaigue, prêtre à Grenoble : homélies, cinéma, lectures…

Chavirer | Lola Lafon

Chavirer | Lola Lafon

Je termine de lire ce roman... Qui m'aura parfois donné le tournis. De ce qui nous y raconté mais le style aussi, l'enchaînement des personnages, leur histoire qui se croise, les années aussi qui s'entremêlent. Mais je ne regrette pas, que ce soit dit, car c'est un beau roman. Ou plutôt un roman qui raconte une histoire à entendre, celles de jeunes filles qui vont se faire approcher par une fondation qui veut les soutenir, leur permettre de s'en sortir et de développer leur talents. Mais à quel prix ? L'histoire de Cléo, danseuse, et avec elle celle de Betty, et d'autres...

On touche en ces pages un sujet grave, d'actualité, celui d’une forme de pédocriminalité. Mais sans voyeurisme ni excès dans ce qui est mis en mot. J'oserais même dire que c'est presque délicat, quasi suggéré. Et s'il est de fait question d'attouchements sexuels c'est plus encore de la question de la liberté dans le consentement dont on va nous parler... et d'une vie qui va se construire comme elle pourra sur le mensonge à soi-même ou la honte de ce à quoi on n'a pas su dire non... ou pas su satisfaire comme on croit qu’il aurait peut-être fallu...

--------------

Lola Lafon, Chavirer, Babel, mai 2022 (Actes Sud, 2020), 347 pages (format poche), 8€70.

 

Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :