Le blog de Christophe Delaigue, prêtre à Grenoble : homélies, cinéma, lectures…

« J'ai désiré d'un grand désir »

« J'ai désiré d'un grand désir »

Avez-vous entendu parler de ce petit texte du pape François ? Il est petit par sa taille mais important je crois, dans ce qu'il veut nous partager de l'enjeu pour notre vie chrétienne à entrer dans le mystère de ce que nous célébrons dans la liturgie – notamment eucharistique.

Je devrais même parler, en fait, d'enjeux – au pluriel – : enjeu ecclésiologique d'unité de rite (il y a derrière ces pages toute la “querelle” quant à la question de ce qu'on appelait la forme extraordinaire du rite romain, dont l'usage a été fortement “recadré” par le pape François il y a un an et demi), enjeu aussi personnel et ecclésial à se laisser conduire et former par la liturgie elle-même et telle que l'Eglise nous la propose. Et de ce fait là un enjeu également spirituel et théologique de confiance en l'Eglise – qui est le Corps du Christ.

Si le texte en lui-même peut concerner de façon toute particulière les prêtres (et les évêques), appelés à présider l'eucharistie mais aussi à conduire et former au nom du Christ le peuple de Dieu qui leur est confié, ces pages concernent en fait chacun de nous, membres de notre Eglise catholique romaine de rite latin – c'est d’ailleurs le désir et le projet du pape dans son adresse de cette lettre apostolique. Certains passages vous paraîtront peut-être un peu denses dans la formulation ou l’énoncé théologique affirmé, peut-être, mais essayez, je crois que vous ne perdrez pas votre temps.

En tout cas je crois qu'il sera bon pour beaucoup de se plonger dans ce texte et de se laisser interroger voire bousculer. Et y entendre l'appel à se laisser former par la liturgie elle-même et sa célébration, au fil des semaines, de dimanche en dimanche, au fil de l'année liturgique ; se laisser faire, oui, se laisser conduire par ce que nous célébrons, car c'est une école de vie chrétienne – c'est ce que nous redit avec force et conviction le pape François.

Pour dire vrai – et conclure ainsi – la première fois que je l'ai lu ces pages, quand c'est sorti, j'ai trouvé assez évident (et du coup un peu “banal” ?)... Mais à les relire d'un peu plus près (notamment pour un travail en équipe de prêtreset séminariste de la paroisse) je me dis qu'il serait dommage de passer à côté de ce que le pape veut ici nous partager...

--------------

Pape François, « J'ai désiré d'un grand désir », Lettre apostolique aux évêques, prêtres et diacres, aux personnes consacrées et aux fidèles laïcs sur la formation liturgique du peuple de Dieu, juillet 2022. Disponible sur le site du Vatican ou en version papier – notamment aux éditions du Cerf (75 pages format poche, 7€).

Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :