Je crois en Dieu ! — Moi non plus

Publié le par Christophe Delaigue

Après ses deux volumes de Speed dating avec Dieu, Jean Druel, jeune frère dominicain résidant et enseignant au Caire, nous propose ce livre d'Introduction aux principes du dialogue interreligieux — c'est le sous-titre à ce volume.

Comme c'est précisé, c'est bien un livre d'introduction pour nous permettre de comprendre ce qui se joue dans le dialogue interreligieux et nous donner quelques outils pour le vivre au mieux. En effet, comme l'auteur le précise dès les premières lignes, dans ce qu'il appelle le “Mode d'emploi” : “ Le but de ce livre  est d'aider des personnes  qui voudraient dialoguer avec d'autres, mais qui ne savent pas très bien par où commencer. Il s'adresse aussi à d'autres, plus sceptiques, qui doutent que le dialogue interreligieux présente le monde intérêt, soit parce qu'ils sont convaincus de connaître la vérité et que cela ne sert à rien d'écouter les autres, soit parce qu'ils pensent qu'il n'y a pas de vérité — et surtout pas de vérité religieuse — et que cela ne sert à rien de chercher avec d'autres ” (p.9).

En fait, ces pages sont une publication du cours d'introduction au dialogue interreligieux que Jean Druel donne au Caire, à l'IDEO, l'Institut dominicain d'études orientales dont il est le directeur (cf. p.59).

Après quelques pages sur ce que le dialogue n'est pas et sur l'importance de l'écoute dans celui-ci, notre auteur énonce 4 types de discours qui sont les nôtres quand nous tentons la rencontre de l'autre, 4 types de discours que nous utilisons et que souvent nous confondons ou superposons, ce qui rend le dialogue difficile et même impossible, décevant aussi ; ainsi parle-t-il de ce qu'il appelle les énoncés de type scientifiques, ceux d'ordre dogmatiques, les énoncés de type sentimental et enfin ce qui est du plan symbolique (culturel, poétique, littéraire, etc.). Pas de panique, notre auteur prend le temps de bien poser tout cela, pendant les quasi 75 premières pages du livre, soit presque la moitié de celui-ci !

L'intérêt de ces pages c'est que Jean Druel nous fait avancer en cours chapitres, à petits pas, avec des exemples très concrets tirés notamment de la foi et de la théologie chrétiennes mais aussi du Coran et de l'islam. Et c'est très intéressant, simple de lecture même si, évidemment, il faut s'accrocher pour bien cheminer au fil des pages (car c'est dense vu que ce n'est pas simpliste ni simplissiste).

Le but de ce livre, comme c'est précisé p.31, c'est de nous permettre de construire (ensemble) nos outils de dialogue et de repérer comment nous parlons, sur quel(s) registre(s) nous nous situons, afin de mieux rencontrer l'autre et de mieux l'entendre. 

Vous verrez que chaque chapitre a un titre rigolo, qui est en fait la finale imagée et humoristique de chacun d'eux. C'est sympa, c'est le petit plus stylistique de l'auteur. Ceci dit, quand on regarde la table des matières, on se demande où il va nous emmener ! Il faut se laisser faire...

Jean Druel est convaincu de l'importance du dialogue interreligieux, pour notre propre chemin de foi aux uns et autres, partenaires de ce dialogue, pour l'approfondissement de notre propre foi. Pour lui, il n'y a donc rien à perdre au dialogue, au contraire. Il permet d'élargir nos propres horizons, d'affiner notre vision des choses, de faire tomber les peurs sur l'autre aussi, et enfin de mieux vivre notre foi, de mieux comprendre grâce au dialogue ce en quoi nous croyons et pourquoi (cf. p.156-157). N'est-ce pas d'ailleurs le propre de tout travail ou tout acte  théologique ?

Voilà l'autre intérêt de ce livre : l'air de rien c'est un petit manuel d'initiation à la théologie. Et de ce point de vue là aussi c'est passionnant et vraiment stimulant. Je recommande donc !

---------------

Jean Druel, Je crois en Dieu ! — Moi non plus. Introduction aux principes du dialogue interreligieux, édition du Cerf, avril 2017, 160 pages (petit format), 12€.

Publié dans Théologie