Le silence des horizons

Publié le par Christophe Delaigue

 

Après ma découverte de Beyrouk, auteur mauritanien, avec son roman Parias, j'ai continué avec cet autre récit, magnifique lui aussi. C'est construit un peu pareil, comme vous allez pouvoir le lire ci-après. En tout cas c'est très beau – le style notamment, tout simple pourtant, je ne sais, mais qui moi me prend...

Ce silence des horizons, quel est-il ? Celui du désert où nous sommes emmenés ? Celui d'une vie qui semble sans avenir, sous le signe de la fatalité ?

Un homme raconte. Et se raconte. Son histoire se dévoile. Non seulement ce qui a provoqué sa fuite et qui conduit à ce récit, mais encore celle de sa vie, d'où il vient, ce qu'il en a découvert, et comment il s'est construit avec cela...

Un homme raconte et se raconte, lui le conteur que les enfants de touristes veulent entendre...

Comme dans Parias, mais là dans un unique long récit, alternent le présent et ce qui se dévoile du drame qui fit tout basculer, et cette histoire de vie, cette histoire familiale, qui pourrait expliquer ce qui là se joue maintenant. Et comme des instants de pause, un conte, qui vient suspendre tout cela et qui pourrait l'éclairer à sa façon...

Un bien beau roman, encore, d'un auteur que je suis heureux de continuer à découvrir.

--------------

Beyrouk, Le silence des horizon, éditions elyzad, mars 2021, 184 pages, 18€.

Le silence des horizons

Publié dans Romans et récits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :