Que sur toi se lamente le Tigre

Publié le par Christophe Delaigue

Que sur toi se lamente le Tigre

Ce court roman est une perle. Poignant, magnifique, même si ce qu'il nous raconte est terrible. L'histoire d'une jeune femme irakienne qui découvre qu'elle est enceinte, hors-mariage, que cela signe donc son arrêt de mort. Un crime d'honneur. Cette mort qui vient, mais qui, en fait, est déjà partout autour d'elle, jusqu'au père de l'enfant qui vient d'être tué.

Il n'y aura personne pour la défendre même si tous ne sont pas d'accord. Il y a ceux qui décident, celles et ceux qui suivent et se taisent ou qui n'ont pas le courage de s'opposer, et celles et ceux qui découvriront plus tard ce qui s'est passé. Une tragédie familiale. 

C'est terrible, mais c'est magnifique, le style, l'écriture, la dramatique littéraire. Un récit qui sort ces jours et qui a reçu le Prix Goncourt du Premier roman. Il est signé Emilienne Malfatto, jeune journaliste et photographe indépendante qui a déjà reçu plusieurs prix dans ces domaines là. Assez impressionnant !

Un livre qui nous plonge dans cet univers où la femme n'est rien, si ce n'est d'être soumise à son mari, dans un Irak défiguré par la guerre et les tentatives d'imposer un processus de démocratisation du pays... Une “belle” plongée dans ce monde-là. Terrible. Mais c'est réussi, et fulgurant – d'autant plus, sans doute, que c'est court.

--------------

Emilienne Malfatto, Que sur toi se lamente le Tigre, éditions Elyzad, 3è trimestre 2020, 80 pages, 13€90.

Publié dans Romans et récits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :