Comme l'argile dans les mains du potier

Publié le par Christophe Delaigue

 

Ce livre est signé du P. Jacques Turck, prêtre du diocèse de Nanterre. C'est ma très belle lecture spirituelle de ces derniers jours et plus largement de ces dernières semaines. Une lecture en ces jours consolante qui invite et m'aide à refonder mon ministère en sa source qu'est le Christ, en sa Parole, dans le désir d'en témoigner et de permettre cela à d'autres, dans le don de ma vie...

Ces pages sont une très belle méditation spirituelle et biblique, empreintes du témoignage de ce que son auteur a vécu et de comment il s'est laisser former et façonner tout au long de ses années au service de l'Eglise et de la Parole de Dieu, dans la rencontre de celles et ceux qui étaient mis sur sa route ou à qui il était envoyé.

Les titres des chapitres donnent, il me semble, un bon aperçu du contenu de ces pages et plus encore des contours de ce que nous apprenons à être comme prêtres : 

  • Le prêtre, un homme qui se laisse choisir au coeur de son projet d'homme
  • Un homme qui se laisse habiter par la parole d'un autre
  • Un homme qui se laisse réconcilier avec sa ferveur première
  • Un homme qui se laisse configurer au Christ
  • Un homme qui se laisse envoyer pour porter du fruit
  • Un homme envoyé pour célébrer le salut

L'appel est vraiment là, appel à se laisser saisir et configurer pour être et devenir ministres du Christ selon le coeur de Dieu et selon sa Parole, à la rencontre de celles et ceux à qui nous sommes envoyés pour annoncer cette Parole et vivre en actes le ministère de consolation qu'elle appelle. Et là, se laisser évangéliser, tout-jours et encore, se laisser conduire, former, façonner. Par Dieu, par la mission, par l'Evangile et par l'autre rencontré, écouté. En cette double dimension de notre vie de prêtres : un “métier” à exercer qui est inséparablement, et peut-être d'abord et avant tout, un mystère à accueillir...

Ces pages sont une belle plongée dans ce qui fait la vie et le ministère de tant de prêtres qui sont vraiment donnés. Des pages préfacées par Marguerite Léna en un très beau texte qui ressaisit l'essentiel de ce qui nous est ensuite partagé au fil des chapitres, et que je recommande tout particulièrement.

En tout cas un livre qui est une belle lecture, pour le prêtre que je suis, mais aussi une invitation que je vous fais, si vous souhaitez entrer un peu plus dans une certaine mise en mots de ce que nous vivons et essayons d'être pour vous et parmi vous...

--------------

Jacques Turck, Comme l'argile dans les mains du potier, Saint-Léger éditions, février 2021, 193 pages, 16€.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :