Le blog de Christophe Delaigue, prêtre à Grenoble : homélies, cinéma, lectures…

Vivre en Dieu

 

Claire Dumont, religieuse canadienne, s'interroge en ces pages sur le devenir de la vie religieuse au XXIè siècle. Entre déclin sans conteste et attente du Royaume à laquelle nous croyons et qui fonde notre espérance, que peut être et devenir une vie qui veut se donner totalement, radicalement, à la suite du Christ, pour l'annonce de l'Evangile ?

Certes les formes du passé semblent en train de passer. Comment envisager l'avenir ? Quels nouveaux contours cela pourrait-il prendre ? Quelles sont du coup les bases à poser à toute vie consacrée, c'est-à-dire toute vie qui veut se consacrer au Seigneur dans une réponse d'amour à l'Amour premier qui un jour a pu saisir les coeurs et appelle alors à tout quitter pour vivre de Lui en ce monde ?

Ces pages entendent apporter des éléments de réponses. Mais de façon un peu étonnante ou décalée. Car au final peut de réponses, aucune solution, mais peut-être des perspectives qui sont en même temps des fondements.

Après avoir livré son témoignage, après avoir dressé des constats, après avoir mis en mot ce que j'ai envie d'appeler sa confession de foi, l'auteure nous partage ses convictions sur ce que des jeunes qui veulent aujourd'hui se donner – dans un style de vie telle que pouvait le proposer la vie religieuse – doivent entendre et mettre en place pour avancer et envisager un avenir. Il est alors question de ce qu'on appelle les conseils évangéliques et de leur sens (la pauvreté, l'obéissance et la chasteté), de la vie de prière et de l'écoute et le partage de la Parole, de son annonce aussi et des enjeux de la vie fraternelle ou communautaire, etc.

Et ce qui est particulièrement intéressant c'est que tout ce qui là nous est partagé pourrait en fait se dire de toute vie chrétienne qui veut se donner les moyens d'une vie d'Evangile en actes et fondée en Dieu, dans la prière et dans l'écoute de la Parole, dans l'appel aussi à aimer très concrètement et à se soutenir les uns les autres sur ce chemin. En ce sens nous comprenons que la vie consacrée – comme choix de vie, comme état de vie vocationnel – est une mise en oeuvre particulière de ce qui caractérise toute vie à la suite du Christ, une façon particulière et radicale de le mettre en oeuvre, une réponse dans le don de sa vie à une soif d'Absolu un jour entendu et qui peut saisir, de fait, tout notre être jusqu'à inviter à se donner ainsi, de façon qu'on pourrait dire préférentielle, à Dieu et dans une vie d'Evangile au service des autres et de ce monde.

La vie consacrée est signe de ce à quoi nous sommes tous appelés, selon notre état de vie à chacun. Elle est signe d'une vie qui se laisse saisir par Dieu et par son Amour. Une vie qui veut se donner aux autres au nom de l'Evangile. Une vie qui devient chemin, avec ses hauts et ses bas. Et ces pages nous en donnent les conditions spirituelles, les modalités qui sont en fait celles de toute vie chrétienne – je me répète et j'insiste – : en ce sens, ces pages sont une belle méditation spirituelle pour nous tous appelés à vivre de notre baptême.

C'est d'ailleurs cette expression qui s'imposait à moi en refermant ce petit livre : une méditation spirituelle, oui. Qui nous invite à relire notre propre expérience de foi et de vie avec le Christ. En Eglise aussi. J'ai envie de dire : tout simplement.

Peut-être celles et ceux qui chercheraient en ces pages une perspective claire sur un avenir possible et concret de formes de vie consacrée pour notre temps seront-ils un peu déçus, en tout cas déplacés. Mais justement, ces pages aideront plutôt à poser des bases et à entendre et relire des aspirations particulières et peut-être nouvelles à donner sa vie aujourd'hui. Je le crois en tout cas.

--------------

Claire Dumont, Vivre en Dieu. Propos sur la vie religieuse au XXIè siècle, Médiaspaul, 2021, 193 pages (petit format), 17€.

Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :