Le blog de Christophe Delaigue, prêtre à Grenoble : homélies, cinéma, lectures…

Coeur du Sahel

Coeur du Sahel

L'auteure camerounaise Djaïli Amadou Amal s'est fait connaître par son roman Les impatientes qui a notamment reçu le Prix Goncourt des lycéens 2020. Dans ce nouveau récit, elle continue d'explorer la condition des femmes dans sa région de l'extrême nord du Cameroun, en terre peule et musulmane. Mais cette fois-ci ce sera par le prisme de la vie d'une jeune fille de village qui va devenir domestique dans une “concession” en ville.

Faydé a 15 ans. Son prénom signifie “trouvaille". Comme toutes les jeunes filles, elle rêve d'une vie autre, loin des travaux du village et de la misère. Elle vit avec sa mère et ses petits frères et soeurs. Son père, lui, a disparu. La vie est difficile, la famine gronde, sans même parler de la violence et de la peur qu'infligent les mercenaires islamistes de Boko Haram...

Faydé est d'une famille chrétienne – même si l'animisme n'est jamais très loin. Elle va quitter son village pour travailler en ville. Là-bas aussi la vie n'est pas si facile qu'on le rêverait. Mais elle va pouvoir vivre mieux et aider sa famille.

Il faut trouver sa place et surtout rester à la sienne, de domestique. Il y a les épouses du maître, chacune avec son rang, leurs enfants et autres parents. Il y a les autres domestiques. Il y a les amitiés naissantes et l'amour qui se profile, parfois impossible. Certaines perdent leur place ou sont obligées de fuir, d'autres s'accrochent. Il faut se soutenir...

Faydé va découvrir cette vie là, avec ses règles et toutes les tâches à effectuer sans sourciller. Elle va vite comprendre que sa condition est quasi telle une prison, que ça vous colle à la peau et ne peut vous quitter. C'est ainsi. Sa mère le sait bien, elle qui est passé par là et qui a dû fuir 18 ans auparavant à cause de ce secret qu'elle porte et qu'elle ne veut révéler à sa fille.

Faydé veut vivre. Et elle va s'accrocher. Et cela donne un roman très réussi, instructif aussi. Au style tout simple mais que j'aime bien, qui m'a accroché et séduit dès les premières pages.

--------------

Djaïli Amadou Amal, Coeur du Sahel, éd. Emmanuelle Colas, avril 2022, 354 pages, 19€.

Coeur du Sahel
Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :