Le blog de Christophe Delaigue, prêtre à Grenoble : homélies, cinéma, lectures…

L'invention de nos vies

 

Quel roman ?! Oui... qui m'aura pris et tenu jusqu'au bout, finalement. Ce n'était pas gagné car j'ai eu du mal au début, notamment le style en longues phrases et très longs paragraphes, un rythme dense, qui pourrait sembler nous perdre dans des détails ou des explications à ce qui veut se dire et se raconter. Mais passé cela, alors on est pris. J'ai été pris et tenu jusqu'au bout. Qu'allait-il se passer ?

Plusieurs vies se racontent autour d'un trio d'amis aux relations complexes car l'amour et la passion ont rendu les choses difficiles. Il y a Samuel et Nina, qui vivent ensemble, en couple, non sans difficultés. Samuel qui rêve d'être écrivain mais qui n'y arrive pas, qui survit comme éducateur dans un quartier difficile. Et il y a Samir, devenu un brillant avocat aux US, richissime, qui aime le sexe et les femmes mais qui ne s'est jamais vraiment remis de la rupture avec Nina. Du fait qu'elle choisisse de rester avec Samuel. Et Nina, elle, est-elle heureuse ?

Ils ne se sont pas vu depuis 20 ans, depuis la rupture. Et voilà que Samir réapparaît dans leur vie. Par un reportage à la télé. Et Samuel et Nina découvrent qu'ils s'est inventé une histoire. Il n'est plus le jeune homme d'origine musulmane élevé par une mère célibataire qui vit dans une cité avec son autre fils, le demi-frère qu'il connaît à peine. Il se dit juif et orphelin. Mais ça c'est Samuel ! L'histoire d'une mystification identitaire, une imposture.

Et c'est le début d'un jeu pas très clair que Samuel et Nina vont enclencher et qui pourrait les conduire à leur perte. Ou les rendre à eux-mêmes. Qui va en tout cas mettre en route quelque chose que plus rien ne pourra arrêter et qui va finir par bouleverser leur vie à tous. Au-delà de l'imaginable.

Je ne peux en dire plus sans en dire trop. Alors il me faut vous laisser vous plonger en ces pages. Elles sont de Karine Tuil qui, depuis, a notamment écrit cet autre roman que je recommandais sur ce blog : Les choses humaines (Prix Goncourt des lycéens 2019).

--------------

 

Karine Tuil, L'invention de nos vies, Le Livre de Poche, juillet 2021 (Grasset, 2013), 495 pages, 8€40.

Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :