Le blog de Christophe Delaigue, prêtre à Grenoble : homélies, cinéma, lectures…

Les nuits de Mashad

 

Nous sommes en Iran. Une journaliste de Téhéran décide de mener l'enquête sur une série de meurtres dans la ville sainte de Mashad : des femmes qui se prostituaient. Elle veut que justice soit rendue, dans un pays où elle sait que les femmes ne valent pas grand chose, surtout celles-là...

Le tueur en série est un père de famille, ancien soldat qui n'a pu mourir en martyr. Il veut faire le ménage, au nom de Dieu. Il se prend pour un justicier. Une autre justice...

Un film sombre, noir, aux ambiances pesantes. La photographie est très belle ainsi que la bande-son. Du beau cinéma. Un film d'Ali Abbasi inspiré de faites réels et pour lequel Zar Amir Ebrahimi a reçu le Prix d'interprétation féminine à Cannes. A ses côtés Mehdi Bajestani est lui aussi excellent – dans le rôle de ce « tueur-araignée ».

Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :