Le blog de Christophe Delaigue, prêtre à Grenoble : homélies, cinéma, lectures…

Les oubliés du dimanche

Les oubliés du dimanche

J’ai bien aimé. Une belle petite lecture de fin d’été. C’est le premier roman de Valérie Perrin de qui j’avais lu il y a quelques semaines son Trois.

Justine travaille dans une maison de retraite et elle entreprend d’écrire l’histoire de Hélène, cette vieille dame à qui elle s’est attachée. Des vies qui vont se dire, avec leur drame.

C’est « frais » à lire, le style, c’est agréable à lire, c’est pas mal vu, et l’air de rien ça glisse et ça aborde la question de nos « vieux » qu’on place dans ces maisons où certains n’ont quasi plus de visites de leur famille…

Justine à un côté « innocent », et pourtant son histoire est tragique ; mais sa force c’est qu’elle aime, elle les aimes ces « petits vieux » et notamment Hélène. Et avec elle on a envie de connaître son histoire pas banale – celle d’Hélène – et notamment ce que devient Lucien, et avec elle – Justine – ce qui est arrivé à ses parents et sa propre famille.

J’ai bien aimé. C’est « frais », terrible pourtant, mais beau à lire.

———————

Valérie Perrin, Les oubliés du dimanche, Le Livre de Poche, avril 2022 (Albin Michel, 2015, puis LLdP 2017), 411 pages, 8€40.

Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :