Le blog de Christophe Delaigue, prêtre à Grenoble : homélies, cinéma, lectures…

Novembre

 

C'était le 13 novembre 2015. Paris était la cible de plusieurs attentats dont le Stade de France et surtout le Bataclan. Plus de 130 morts, des centaines de blessés.

Après son très bon BAC Nord – il y a un an – Cédric Jimenez nous entraîne et nous plonge cette fois-ci dans cette nuit qui nous laissa sans voix. Et plus que dans les attentats eux-mêmes c'est dans l'enquête que nous sommes immergés, dans cette course contre la montre pour identifier, trouver, poursuivre et neutraliser les assaillants. Et éviter d'autres attentats.

Ici Jean Dujardin joue le rôle du commissaire anti-terroriste en charge de cette enquête complexe et explosive. A ses côtés : Anaïs Desmoustier, que j'ai trouvé excellente, ainsi que Sandrine Kiberlain et Jérémie Renier. Une belle distribution pour un film assez impressionnant – c'est le mot qui me venait en sortant de la salle.

On est immergé dans cette histoire à leurs côtés. Immergés jusqu'à ressentir la tension, la pression, la fatigue aussi. Le poids du silence également, car tout cela laisse sans voix. On est pris, entraînés, plongés dans cette enquête où il faut aller vite en n'omettant pourtant aucun détail car tout se jouera là. Et c'est réussi.

Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :