Albatros

Publié le par Christophe Delaigue

 

Laurent est sergent dans la gendarmerie. En Normandie, vers Etretat, en pays de Caux où les paysages sont magnifiques. Et il est visiblement passionné de voile et de pêche. Une bonne façon de décompresser. Il vit avec celle qu'il aime, Marie, et avec leur fille. 

Nous voilà dans le quotidien de la caserne, au fil des affaires qu'il faut traiter. Et notamment celle avec Julien, sa ferme, ses vaches, les contrôles sanitaires. Et sa disparition.

C'est l'histoire d'un accident qui va coûter la mort à un homme et briser Laurent. Comment s'en remettre et comment vivre après tout ça ? C'est l'histoire d'un traversée, pour tous, avec ses tempêtes...

Un film assez touchant. Un peu lent dans sa première partie, où l'on pose les choses petit à petit, la vie quotidienne de Laurent et de la caserne. Sans bande-son (ou si peu que j'ai déjà oublié). Puis on entre dans le fond de l'histoire, l'objet du film. La musique arrive (quasi telle un personnage à part entière) et ponctue ci et là ce qui va advenir, magnifique.

C'est beau. Avec un Jérémie Renier plutôt remarquable dans son jeu, qui nous emmène dans son quotidien de sergent puis dans son épreuve... Il faut, nous, se laisser faire, se laisser prendre... Et c'est beau, oui...

Un film de Xavier Beauvois à qui l'on doit aussi Des hommes et des dieux (pour ne citer que celui-ci).

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :