Homélie-méditation 10 mars 2021

Publié le par Christophe Delaigue

Mercredi  de la 3ème semaine de Carême

Dt 4,1.5-9 / Ps 147 (147b) / Mt 5,17-19

 

Jésus ne vient pas abolir mais accomplir, il ne vient pas supprimer la Loi et les paroles des prophètes qui sont venus la redire et réveiller le peuple qui oubliait les appels et les commandements de Dieu. Il vient la porter à son plein achèvement, il vient en donner le sens.

Et Jésus résumera ainsi tous les commandements du Seigneur : aimer, aimer Dieu et aimer son prochain comme soi-même.

On le sait bien. Encore faut-il l’entendre, l’entendre vraiment, et donc écouter la Parole et la mettre en pratique. Comme nous le rappelle la 1ère lecture.

Car l’enjeu – y est-il précisé – ce n’est rien de moins que de vivre !

Qu’est-ce que vivre ? Vivre c’est aimer. Et se laisser aimer. Et la terre promise vers laquelle nous avançons ce n’est rien de moins que l’Amour même, l’Amour de Dieu, l’Amour qu’est Dieu.

Voilà l’enjeu de notre vie, voilà l’enjeu de notre pèlerinage sur cette terre. C’est d’aimer. Et pour cela se laisser aimer. C’est d’apprendre à aimer et découvrir que Dieu nous aime et comment il nous aime. C’est d’aimer, nous aimer les uns les autres, comme le Christ nous a aimés.

Et nous l’entendrons au quasi terme de notre marche de carême, au soir du Jeudi saint : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis »... « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime ». Ce que Jésus a vécu pour nous et pour ce monde… Et ainsi sa joie, la joie parfaite, sa joie promise, sera notre joie.

Telle est notre destinée, notre terre promise, vers laquelle le Seigneur veut nous conduire. Écouter… et mettre en pratique… Telle est notre destinée, notre terre promise, vers laquelle il marche avec nous, comme nous le célébrons à chaque eucharistie.

C’est la promesse que nous entendons elle aussi dans la 1ère lecture de ce jour : « Le Seigneur notre Dieu est proche de nous ». Oui, il est proche, il veut se faire proche, il est proche de ceux qui l’invoquent.

Jésus va l’accomplir de tout son être, par sa venue. Il l’accomplit pleinement par sa résurrection, Présence pour tout-jours, lui qui dira un jour à ses disciples : « Là où 2 ou 3 sont réunis en mon nom je suis là au milieu d’eux »

Il est là, il est au milieu de nous, il nous appelle à l’écouter et à mettre en pratique ses commandements. Il s’agit de vivre, de vivre pleinement, de vivre en dynamique d’éternité, dès aujourd’hui. Alors notre joie sera parfaite, nous serons comblés de joie, celle de Dieu qu’il peut déposer déjà en nos cœurs.

Publié dans Homélies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :