Le blog de Christophe Delaigue, prêtre à Grenoble : homélies, cinéma, lectures…

La plus secrète mémoire des hommes

La plus secrète mémoire des hommes

Ce roman est une aventure. Qui a reçu le prix Goncourt 2021. C'est une aventure, oui, tout autant pour le lecteur que pour son narrateur. Une aventure qui est une quête... Celle d'un homme, celle d'un livre, celle du sens à vivre et à écrire.

C'est une aventure, pour nous lecteurs, car ces longues pages sont déroutantes. Tout autant qu'elles sont mystérieusement fascinantes. Plusieurs fois j'ai voulu laisser, refermer ce livre, et passer à autre chose. Mais à chaque fois quelque chose m'a retenu, comme une force en moi à voir quand même ce qui allait s'envisager, se raconter, se découvrir et se révéler... Je ne regrette pas, même s'il m'aura fallu m'accrocher un peu. Et avancer à petits pas, patiemment, lentement. Au fil de plusieurs semaines – ce qui est assez inhabituel pour moi.

C'est une aventure, pour nous lecteurs, car ce livre ressemble à celui qui en en le coeur et la quête : une sorte de labyrinthe. On pourrait se perdre, ou on le croit, et il faut là consentir à se laisser guider, par le texte lui-même, à emprunter des chemins qui nous paraissent étranges, mais à avancer malgré tout.

C'est une aventure encore car le style est surprenant, déroutant. Parfois très soutenu, avec des mots qui m'étaient jusque là inconnus – beaucoup –, et par moments des envolées au ton presque familier, pour ne pas dire plus, qui alternent avec d’autres qui sonnent au contraire telles des sentences philosophiques... Sans parler de la culture africaine – et la question des « esprits » – qui cohabite avec la littérature occidentale, partout présentes en ces pages...

C'est une aventure, enfin, celle de notre narrateur, lui-même écrivain, tout comme cet homme qu'il cherche, ce T.C. Elimane qui fut aussi vite décrié et oublié qu'il avait été encensé et admiré. Il restera une énigme, comme son livre, ce labyrinthe qui pourrait perdre notre narrateur et d'autres avant lui.

C'est l'histoire d'une quête, celle de qui l'on est – pour notre narrateur notamment – tout autant de ce livre et de cet homme. Une quête qui devient pour nous une plongée dans l'histoire du XXème siècle, et qui nous entraîne du Sénégal aux Pays-Bas, en passant par la France et l'Argentine. Pour mieux revenir aux origines de toute chose ?

C'est déroutant, entraînant, étonnant. Il faut un peu de courage, peut-être de folie aussi. Mais je crois que l'expérience vaut le coup... Je le crois...

--------------

Mohammed Mbougar Sarr, La plus secrète mémoire des hommes, éditions Philippe Rey et Jimsaan,  septembre 2021, 462 pages, 22€.

Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :