Un cri se fait entendre - Jean Vanier

Publié le par Christophe Delaigue

 

C'est le livre que j'aimerais que tous ou beaucoup lisent. Ou mieux encore s'offrent. Oui, car c'est un cadeau.

Un livre de plus de Jean Vanier, me diront certains, un de plus dont je vais dire qu'il est magnifique. Oui. C'est vrai. Et même plus que cela, car le mot qui me venait c'est plutôt celui de fabuleux ! ... Oh, Jean n'aimera pas trop, il est top humble pour cela, alors je lui en demande pardon. Mais vraiment, lisez, offrez, savourez.

Ce énième et sans doute un des derniers livres de Jean Vanier tient à la fois du témoignage personnel, de la philosophie de vie, de la confession de foi, et d'un appel. Tout cri est un appel, tout appel est un cri. Et toujours cela exprime un désir de vie ou de vivre, quelque chose en tout cas qui est à vivre.

Dans ces pages, le fondateur des communautés de l'Arche, communautés de vie avec des personnes faisant l'expérience du handicap (je devrais écrire en fait : entre personne faisant ensemble, chacun avec ce qu'elle vit et traverse, l'expérience du handicap, vécu ou accompagné, visible ou caché), dans ces pages, donc, Jean Vanier raconte son chemin de vie comme chemin de libération intérieure, petit à petit, d'étapes en étapes, d'épreuves aussi en épreuves. Son chemin vers la paix. C'est d'ailleurs le sous titre de ce livre.

J'ai été frappé par les résonances avec ce que dit et ce que crie lui aussi le pape François sur les murs à faire tomber, les ponts à construire, pour que notre commune humanité grandisse vers la paix et fasse grandir concrètement celle-ci. Pas de paix sans dialogue et sans rencontre, disent-ils tous les deux. Et pas de rencontre possible, ajoute ici Jean Vanier, sans écoute de l'autre, sans désir non de le convertir à notre propre vérité ou à notre foi mais de le comprendre ; écoute non seulement de l'autre, donc, mais aussi de soi, dans l'écoute intérieure de mes propres fragilités et mes propres peurs, dans l'écoute aussi de mes richesses, ce qui me porte vers la vie, écoute intérieure et donc dans le ressourcement, la prière.

Ces pages sont une hymne à la vie, pas juste contemplée, ou de façon naïve, car de fait le monde et notre société vont mal et ont besoin de paix ; non, mais comme un appel à vouloir la vie, à choisir la vie (dirait la Bible, quand Dieu parle à Moïse et au peuple), à la recevoir les uns des autres dans la relation qui transforme et qui devient appel pour le monde, au cœur des cris qui sont nombreux, vouloir construire ces chemins de paix, et apprendre aussi à les accueillir de Celui que Jean Vanier a voulu suivre, connaître, aimer, chercher, découvrir, tout se vie durant : Jésus.

Le livre est divisé en cours chapitres qui sont soit des souvenirs ou des pages autobiographiques, soit des réflexions, soit des personnalités qui l'ont marqué, et l'histoire de l'Arche évidemment mais également celle de Foi et Lumière. Et c'est très beau, c'est stimulant, c'est à goûter, à méditer, et c'est même savoureux je trouve. On se sent interpelé, vraiment.

Quel monde voulons-nous, dans quel monde voulons nous vivre, quel monde voulons-nous construire et faire advenir ? Ce sont des questions importantes. Et Jean Vanier y répond humblement, par son témoignage de vie, ses joies comme ses épreuves, ses convictions aussi, acquises au gré des événements, des rencontres et des expériences.

Bouleversant. Et une invitation à la spiritualité, une spiritualité ouverte, pour tous, ancrée pour lui dans sa foi en Jésus, mais une spiritualité que chacun doit découvrir dans ce qui l'habite : trouver et/ou apprendre à mettre sens dans ce que nous traversons ou ce que nous cherchons comme chemin de vie... Et du coup, à chacun de nous lecteurs, de découvrir comment vivre telle ou telle réflexion ici partagée, telle ou telle citation ici et là glanées... Car ce livre est une malle aux trésors...

Nul besoin de le rajouter pour conclure ces lignes, cette invitation à la lecture, car vous l'avez compris : je recommande vivement, à lire et à offrir.

---------------

Jean Vanier, avec F.-X. Maigre, Un cri se fait entendre. Mon chemin vers la paix, Bayard, septembre 2017, 201 pages, 14€90.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :