Le blog de Christophe Delaigue, prêtre à Grenoble : homélies, cinéma, lectures…

Terre ceinte

 

C'est le tout premier roman de Mohamed Mbougar Sarr, qui a reçu le Prix Goncourt 2021 pour La plus secrète mémoire des hommes. Et des trois que j'aurai lu de lui, avec De purs hommes, je crois que c'est pour moi le meilleur.

Ecrit en 2014, ce roman nous plonge au coeur de ce que vivre veut dire dans des régions occupées par des djihadistes. Avec cette devise terrible qui les guide – du moins le chef de la Police islamique, en ces pages – : servir et punir. Au nom de Dieu.

Nous sommes dans une ville nommée Kalep, ville d'une région ici appelée le Sumal. Malamine est médecin. Il vit avec sa femme Ndey Joor et avec leur fils Idrissa et leur fille Rokhanya. Il est médecin. Mais il a aussi décidé d'entrer en résistance. Avec ces quelques amis et connaissances avec qui ils vont tenter de publier un journal clandestin, pour briser la loi du silence.

Ces pages sont terribles de violence et de folie humaine et en même temps magnifiques de courage et de désir de survivre – pour certains – et même d'amour. La question de Dieu y est également un peu abordée, car ceux-là mêmes qui vivent dans la peur et l'impuissance croient parfois encore en Dieu, même si d'autres ne savent plus – car la question se pose : qui est-il si l'on tue en son nom ?

J'ai trouvé très réussi. Terrible mais très beau. Comme pour De purs hommes j'ai envie de dire qu'il nous faut savoir et entendre ce réel là, même si je ne sais qu'en faire. Et que ce roman peut nous permettre d'approcher un peu cette réalité que vivent certaines populations du monde – en l'occurence en Afrique, ici. C'est assez bouleversant. Et moi ça me met face à une certaine impuissance… Mais c'est un très beau roman.

--------------

 

Mohamed Mbougar Sarr, Terre ceinte, éditions Présence africaine, 2017 (pour l'édition de poche), 354 pages, 8€40.

 

--------------

Lisant ces pages, je repensais au très beau film Timbuktu – lui aussi de 2014 et lui aussi nous plongeant dans l'enfer d'une vie dans une région aux mains de djihadistes...

Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :