Sans Jésus, nous ne pouvons rien faire

Publié le par Christophe Delaigue

 

Franchement, je vous l'accorde, on n'a pas tous le temps de lire même des livres, même passionnants. Et c'est bon de tomber sur un tout petit, très simple à lire, et intéressant en plus. Ce qui est le cas de ces pages du Pape François que je vous recommande du coup, et notamment les jeunes, notamment vous avec qui j'ai la joie et la chance de partager un bout de chemin à la paroisse St Joseph de Grenoble ou avec le service des vocations !

Ce petit livre est tout simple car il s'agit d'entretiens menés par Gianni Valente auxquels le Pape François répond avec la spontanéité qu'on lui connaît. Et ça fait du bien. Et c'est franchement intéressant car c'est sur un thème qui lui tient à coeur : la mission et l'évangélisation.

Si on a lu son texte programme La Joie de l'Evangile ou d'autres après, on n'apprend pas grand chose de nouveau, mais ça fait du bien de relire telle ou telle conviction forte du pape sur ces sujets. Et si on n'a pas pu ou pas eu le courage de lire cette exhortation apostolique qui fut sa première, eh bien c'est l'occasion, par ces pages, d'entrer dans la pensée missionnaire du pape.

L'Eglise, nous rappelle-t-il, est envoyée par le Christ pour annoncer la Bonne nouvelle du salut. L'Eglise est par nature missionnaire, ce qui veut dire qu'elle doit être en sortie, elle est appelée à sortir d'elle-même, à aller aux devants des hommes et des femmes de notre temps, pour entrer en dialogue avec eux ! Et parce qu'il y aura rencontre et écoute et qu'on rejoindra et servira l'autre dans le besoin ou l'attente de vie qu'il a qu'une annonce sera possible, par le témoignage et la présence en actes.

Pour le Pape François il y a une sorte de danger au prosélytisme et même à une annonce explicite qui serait plaquée de l'extérieur, qui risque de servir d'étendard à une cause mais pas de proposition de rencontre de quelqu'un, le Christ. Il s'en explique et c'est bien de le lire ou de le réentendre. Non pas qu'il ne faille pas annoncer le Christ et la Bonne nouvelle du salut, le pape nous y invite et le Christ lui-même, mais la question sera celle du chemin pour le vivre et ainsi être un témoin crédible ou plutôt audible.

Vraiment, je le redis, je vous conseille ces pages, vous ne perdrez pas votre temps. Une lecture bien plus utile que les polémiques vaticanes du moment qui font ombrage à la sortie de ce livre-ci. Bonne lecture pour qui voudra bien !

--------------

Pape François, Sans Jésus, nous ne pouvons rien faire. Être missionnaire aujourd'hui dans le monde, Bayard, janvier 2020, 124 pages (petit format), 12€90.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :